PREMIÈRE SESSION
Date: Vendredi, 19 Avril 2019.
Lieu: ANBP
Heure: 9h00 -11H00.

Intervenant: *Salomon Essaga (CERESC, UY1)

_Thème: Les digues sociales des Accords de Partenariat Volontaire au Cameroun._
ARGUMENTAIRE

Dans le but de combattre l’exploitation et le commerce illégal de bois, l’Union Européenne lance en 2003 un plan d’action, en quatre phases, sur la mise en oeuvre de la « Forest Law Enforcement Governance and Trade (FLEGT) « . Ses deux premières phases, à savoir: la pré-négociation et la négociation, débutent en 2005 et aboutissent le 06/10/2010 avec la signature de l’accord à Yaoundé et le 1er décembre 2011 avec la ratification dudit accord à Bruxelles. Ouvrant la porte à la phase de la mise en oeuvre, qui initialement devait aboutir à la délivrance des certificats de légalité de régime FLEGT avant le 29 mars 2013, date d’entrée en vigueur du Règlement sur le Bois de l’Union Européenne (RBUE) , cette phase s’est muée en un goulot d’étranglement dont la dimension sociale est désignée dans ce travail par le concept de « digues sociales ». Dans l’optique de comprendre sociologiquement leur construction, Salomon Essaga a mené une étude qui les catégorise en trois groupes:
Les digues sociales patentes , perceptibles par le biais d’une polémographie forestière dans cette action publique internationale ;
_Les digues sociales enfouies , détectables par le moyen d’une archéologie sociale des habitus sociaux d’acteurs historiquement construits ;
_Les digues sociales voilées, répérables par une auscultation sociologique des logiques d’acteurs impliqués dans le processus de mise en oeuvre.
Ces digues sociales ont la particularité d’être à la fois des causes et des conséquences de leurs auto et inter -construction.

Cette session de l’ *Atelier du Jeune Chercheur_ se veut alors une plateforme de discussion des résultats liés à la première catégorie de digues sociales identifiées.

Salomon ESSAGA est doctorant de l’Université de Yaoundé I. Chercheur affilié au Laboratoire Camerounais d’Études et de Recherches sur les Sociétés Contemporaines (CERESC), ses centres d’intérêt scientifique sont la sociologie du développement, la sociologie de la santé, la sociologie des relations internationales. Ses travaux ont fait l’objet de plusieurs publications scientifiques.

N.B: Ouvert au public du CERESC.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *